Doctorat et PhD, des valeurs sûres à l’international

« Très prisés aux Etats-Unis, les titulaires d’un doctorat séduisent de plus en plus les entreprises françaises pour leur expertise.

A l’occasion de leur premier colloque à l’étranger, les thésards français sont souvent étonnés. Là-bas, leur « PhD », l’appellation anglo-saxonne du doctorat, est un signe d’excellence, y compris sur le marché du travail. Ici, leur « doctorat » peine à rivaliser avec les bac + 5. Malgré trois ans d’études supplémentaires minimums, le taux de chômage des docteurs est bien plus élevé en France que celui des ingénieurs. (…) »