L’open access et l’édition juridique : l’exemple de la disruption Open Dalloz

« Le moins que l’on puisse dire est que les mondes du droit et de l’édition ont été surpris lorsque les Éditions Dalloz ont annoncé, le 5 octobre 2016, qu’elles ouvraient une partie de leurs fonds en accès libre sur internet avec leur site www.open-dalloz.fr.

Les internautes ont ainsi d’abord pu consulter gratuitement leurs codes et leur jurisprudence, rapidement suivis mi-novembre des fiches d’orientation. Le tout dans un style et une démarche (version bêta et appel à contribution des utilisateurs) en rupture totale avec les habitudes de cette vénérable institution fondée au milieu du XIXe siècle. Mais quelle mouche les a donc piquées ? (…)