L’Open Access n’est pas la panacée… parmi les risques, il y a les revues prédatrices !

« L’American Society of Hematology (ASH) publie une revue ASH Clinical News avec des analyses des congrès, des analyses d’articles pertinents, des news de la société et de l’organisation de la profession. L’ASH a quelques revues, dont Blood, qui a des articles en Open-Access (OA). Dans le premier numéro de janvier 2017, il y a une réflexion intéressante sur les revues prédatrices, intitulée « Predatory Publishing: The Dark Side of the Open-Access Movement« . (…) »