Les chercheurs français pourront désormais pratiquer pleinement la fouille de texte et de données

« A l’occasion de l’adoption définitive par le Sénat du projet de loi pour une République Numérique, Thierry Mandon, secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, se réjouit que les mesures relatives à la fouille de texte et de données (text and data mining – T.D.M.) soient désormais inscrites dans le droit français. (…) »