Milk, un langage de programmation 4X plus rapide pour le big data

« Souvent, dans le traitement des données big data, les programmes doivent aller piocher dans des données éparpillées, créant un goulot d’étranglement au niveau du processeur et une baisse des performances. Milk, le langage de programmation créé par des chercheurs du Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory (CSAIL) du MIT permet d’aborder la gestion de mémoire différemment. (…) »