Élargir l’accès sécurisé aux données publiques pour les chercheurs

« Depuis dix ans déjà, les chercheurs peuvent accéder comme tout un chacun aux données anonymisées des administrations publiques — c’est l’open data — mais également, dans le cadre de leurs travaux, à certaines données protégées par le secret. Afin de compléter ces accès confidentiels, un article de la loi République numérique a été rédigé dans ce sens. Une mission vient d’être confiée à deux chercheurs réputés pour préparer la mise en œuvre du dispositif. (…) »