Droit d’opposition et donnée personnelle : Google condamné à déréférencer un lien

« Nouvelle affaire concernant l’e-réputation d’un professionnel, sur la base de sa prétendue vie privée.

Tout comme la Cour de justice de l’Union européenne en avait montré la voie dans son mythique arrêt du 13 mai 2014, les lois de nos pays d’Europe s’appliquent sur internet, y compris lorsque le traitement de données personnelles a été réalisé par une entité de droit américain, en l’occurrence même, californien : Google Inc. (…) »