Elsevier rachète SSRN, premier réseau de partage de preprint dans les SHS

« (…) L’analyse d’Intelligence IST :
L’annonce du rachat de SSRN par Elsevier a bien sûr immédiatement suscité son lot de critiques sur Internet. Elsevier a même ouvert à la suite du communiqué de presse annonçant le rachat de SSRN un espace de commentaire où les critiques négatives sont bien représentées mais aussitôt désamorcées par les éléments de langage positifs fournis par Gregg Gordon, le patron de SSRN. Ces critiques s’articulent autour de la perception négative plus générale d’Elsevier(« With Elsevier’s ugly anti-OA history, concerns over the SSRN acquisition are justified and completely understandable» indique l’une de ces critiques). L’autre critique est lié à la crainte qu’Elsevier n’institue sur SSRN une police du partage des documents. Car si SSRN est un réseau social d’échange, de partage et de collaboration autour d’articles en devenir ( preprint) il s’échangeait aussi sur ce réseau des articles «post-print» à l’abri du regard des éditeurs. (…) »