La fouille de texte et de données au service des sciences

« La société se trouve à la croisée des chemins. Aller vers des données ouvertes ou contractualiser ad nauseam. Le sujet a une importance considérable pour les chercheurs, mais aussi pour l’industrie. Binaire a demandé à un ami d’Inria, Florent Masseglia, de nous éclairer sur les enjeux.

Pour les chercheurs, accéder aux publications de leurs pairs est une nécessité quotidienne. Mais avec l’accélération constante de la production d’écrits scientifiques arrivent deux constats :

  • Il peut devenir humainement difficile de faire le tri, manuellement, dans l’ensemble de la production scientifique.
  • Les machines pourraient faire sur ces écrits ce qu’elles font déjà très bien sur le big data : transformer les données en valeur. (…) »