Comment la science ouverte bouleverse le modèle de la publication scientifique ? L’arrivée d’Internet a contribué à profondément bouleverser l’accessibilité aux données de la recherche scientifique

« Au sein de l’espace Savoir & Connaissances du Salon du Livre de Paris, dont nous sommes partenaires, se déroulait, samedi 21 mars une conférence sur la problématique suivante : « Vers une science ouverte : quels impacts sur la publication scientifique ? »

Ce fut l’occasion de réunir autour de la table Alain Abécassis (du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche), Yves Ducq (professeur à l’Université de Bordeaux), Renaud Fabre (CNRS), Claude Kirchner (INRIA), Jacques Lafait (Université Pierre-et-Marie-Curie), Marc Minon (fondateur de Cairn info) et Jean-Marc Quilbé (EDP Sciences). Le tout animé par Michel Vajou (…)

A partir de ces archives ouvertes, on peut proposer des services, notamment de validation scientifique avec des comités éditoriaux. Deuxième service qui devrait voir le jour : un réseau social scientifique pour échanger autour des publications.

Yves Ducq a tenu à rappeler qu’aujourd’hui le chercheur publie pour être évalué (par son établissement, par ses collègues…). Mais à l’avenir, selon Marc Minon le processus de publication se développera : on en saura davantage sur ce qui a précédé cette publication et sur ce qui la suivra. Ce seront aussi des publications dans lesquelles on pourra mener plus facilement des recherches. Elles seront plus accessibles et donc aussi plus facilement évaluables (…) »