Data mining vs droits d’auteur

« Le rapport Traille sur les conflits juridiques et les pratiques de data mining (exploration de données) commandé par l’Union européenne a été publié vendredi dernier (…)

Les directives européennes qui autorisent des exceptions au droit d’auteur sont rares, ce qui constitue un frein à l’innovation. Les auteurs du rapport préconisent donc d’empêcher les acteurs privés de verrouiller leurs données, en imposant aux Etats membres d’autoriser l’analyse de données, dans le cadre de la recherche, à condition qu’aucun objectif commercial ne soit poursuivi. Les entreprises privées telles que Google ou Amazon devront elles négocier des autorisations (…) »